Old Jack - pages perso



Mes CD préférés

 

 
Nota Bene:
Voici mes albums préférés. Vous ne retrouverez donc pas forcément les n°1 des Charts. Mais plutôt des choses sortant un peu de l'ordinaire, agréables à l'oreille (pour ceux qui aiment...), et toujours dans le domaine de la musique Country. Ils sont classés par ordre alphabétique, pour éviter tout autre classement d'ordre subjectif ou préférentiel.
Si un album vous intéresse, vous pouvez en écouter des extraits en cliquant sur le lien vers Amazon.fr, et éventuellement l'acquérir.
Bien sûr, cette page est complétée au fur et à mesure...
 


Asleep At The Wheel - Ride With Bob
"Ride With Bob". Il s'agit bien entendu de Bob Wills, le père du Western Swing. Asleep At The Wheel a repris le flambeau de ce style de musique que j'adore. Cet album est en fait un hommage à Bob Wills et à ses Texas Playboys en y rassemblant un véritable Whos Who de la Country Music: Clint Black, Mark Chesnutt, The Dixie Chicks, Vince Gill, Merle Haggard, Tim McGraw, Willie Nelson, Dwight Yoakam, etc... Le livret de 28 pages est très "rétro" et très réussi.
Paru le 10 août 1999
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




The Bluegrass Compact Disc

A voir le titre de cet album, on peut penser: encore une compilation... En y regardant d'un peu plus près, on découvre les "acteurs" de cet album: James Dee Crowe, Jerry Douglas, Bobby Hicks, Doyle Lawson, Todd Phillips, et Tony Rice. Chacun de ces personnages est déjà individuellement une star dans le domaine du Bluegrass. Vous mettez tout ça ensemble, vous secouez, vous écoutez... et vous achetez sans vous poser aucune question. A mon humble avis, c'est là un des meilleurs albums de Bluegrass que l'on peut trouver.
Bien sûr, chacun des musiciens a sa spécialité:
 - Tony Rice, vous l'entendrez chanter, mais c'est aussi et surtout un virtuose à la guitare,
 - Jerry Douglas est présent avec l'instrument qui a fait sa gloire: le dobro,
 - James Dee Crowe nous émerveille avec son banjo,
 - Doyle Lawson est à la mandoline,
 - Bobby Hicks est là avec son violon (ou fiddle si vous préférez),
 - Todd Phillips, pour finir, donne le rythme avec sa contrebasse.
Paru en 1986
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Garth Brooks - The Ultimate Hits
Je dois avouer que j'attendais tellement un tel album de Garth Brooks que je n'y croyais plus. Mais ma patience a été largement récompensée, jugez-en plutôt: 36 titres parmi les grands succès de Garth Brooks répartis sur 2 CD, plus 33 clips vidéos sur un DVD, tout ça dans la même pochette, de quoi faire craquer tout fan de country music et en particulier de Garth Brooks.
Il y a des vidéos non seulement superbes mais impressionnantes comme "Callin' Baton Rouge" avec Garth Brooks et son orchestre interprétant ce morceau en plein milieu d'une foule absolument gigantesque.
Paru le 21 août 2007
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Ray Charles & Friends
Je "feuilletais" tranquillement le bac à CD chez un disquaire. Je suis tombé -par hasard- sur cet album, et sans beaucoup de conviction, j'ai regardé le verso. Mon sang n'a fait qu'un tour lorsque j'ai vu que les "Friends" en question n'étaient autre que: Hank Williams Jr, Georges Jones, Chet Atkins, Ricky Skaggs, Johnny Cash, Willie Nelson, etc. Bien sûr, je l'ai acheté, puis écouté, puis réécouté...
Mes morceaux préférés sont: Two Old Cats Like Us, chanté par Ray Charles & Hank Williams Jr (le titre colle assez bien à ces 2 chanteurs), et We Didn't See A Thing, avec Ray Charles, Georges Jones & Chet Atkins (drôle de titre pour être chanté par un non voyant), sans oublier le superbement célèbre duo avec Willie Nelson: Seven Spanish Angels.
Paru le 18 juin 2002
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Country - La Sélection Officielle des Fans de Country
Cet album, je l'ai trouvé chez mon buraliste sous un blister. Et j'ai été surpris par le choix des morceaux de cette compilation: c'est effectivement ce qui se faisait de mieux dans le domaine des nouveautés de la country music lorsque le CD est paru. Il y a en tout 39 morceaux répartis sur 2 CD, donc 39 artistes différents, tous choisis pour plaire aux fans de country music et de line dance, entre autres: Billy Yates, le couple Sugarland, Tim McGraw, Vince Gill, Reba McEntire, Merle Haggard, Tracy Lawrence, et même Dolly Parton qui accompagne Roy Ribers dans un agréable "Thank God I'm A Country Boy". Le livret de 12 pages donne les caractéristiques détaillées de chaque morceau avec l'image des albums dont ils sont issus. Il y a aussi la description de 4 chorégraphies de line dance.
Paru le 16 juillet 2007
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Creedence Clearwater Revival - Chronicle
Lors de sa parution, ce double album vinyle a fait un tabac dans le domaine du Rock. Depuis, l'évolution de la Country Music aidant, de nombreux titres sont devenus des références dans ce style de musique, comme Who'll Stop The Rain, Lookin' Out My Back Door ou bien encore Lodi. John Fogerty, le leader du groupe, continue encore actuellement une carrière solo, et ses concerts sont fortement inspirés de l'époque de CCR.
Paru en janvier 1976 (version CD en 1991)
Lien vers Amazon.fr pour cet album: vinyle, CD, MP3




The Ultimate Charlie Daniels Band

Le nombre d'albums déjà parus de ce groupe est à la hauteur de sa réputation. Ce qui n'en facilite pas le choix. L'album ci-contre représente à mon avis ce qu'il y a de mieux pour avoir un aperçu global de l'oeuvre de Charlie Daniels Band.
Tout y est ou presque, et ça balaye très large puisque ce double album retrace leur carrière entre 1973 et 1996. Vous y retrouverez tous leurs grands succès tels que: "The Devil Went Down To Georgia", "Midnight Train", "Talk To Me Fiddle", et bien entendu "Boogie Woogie Fiddle Country Blues", soit en tout 30 morceaux qu'on ne se lasse pas d'écouter.
Paru le 12 mai 2002
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici





Highwayman - le CD

Ce CD regroupe les 2 albums que le désormais célèbre quatuor a publié en 1985 et 1990. Il est donc indispensable dans toutes les CD-thèques Country de France et de Navarre. Featuring: Willie Nelson, Johnny Cash, Waylon Jennings, Kris Kristofferson. Des morceaux d'anthologie comme Highwayman, Desesperados Waiting For The Train... avec la participation, comme Songwriters, outre nos quatre compères, de noms très connus comme Jimmy Webb, Woody Guthrie, ou Bob Seger...
Paru le 4 juin 1999
Voir aussi les pages Johnny Cash et Willie Nelson.
Lien vers Amazon.fr pour cet album: CD ou MP3

Highwaymen Live - le DVD

Nos 4 compères cités plus haut ont réalisé un concert en mars 1990 dans le Nassau Coliseum de Long Island. Ce DVD reprend 25 morceaux joués lors de cette soirée. Il y a bien entendu les grands classiques comme Highwayman où ils chantent tous ensemble, mais également des morceaux interprétés individuellemnt, comme "Boy Named Sue" par Johnny Cash. On y retrouve également des anecdotes et quelques pensées exprimées par chacun d'eux lors d'un interview en marge du concert. Indispensable si vous aimez Willie Nelson, Johny Cash, Waylon Jennings, Kris Kristofferson et la musique qu'ils ont composée dans les années 80.
Version VHS parue le 6 avril 1992, version DVD le 13 mars 2006
Lien vers Amazon.fr pour ce DVD: cliquez ici




Danni Leigh - 29 Nights

Danni est originaire de Strasburg, Virginie, situé à moins de 15 minutes de Winchester, lieu de naissance de la mythique Patsy Cline. Elle se fait d'abord remarquer dans un clip superbe "If The Jukebox Took Teardrops" de Mike Henderson (premier simple aigre-doux et exubérant qui demande une écoute à haut niveau). "29 Nights" marque des débuts néo-hillbilly à-la-Marty Stuart véritablement étincelants. Le choix délibéré des chansons est fulgurant avec pour seule ballade "Touch Me" écrit par Willie Nelson en 1961 et délicatement jazzy et soft (influence Patsy Cline évidente). "Beatin' My Head Against The Wall" est un honky-tonk plein d'entrain et d'impertinence, le chorus de guitare bégayant est du meilleur effet, plus un fiddle qui swingue à merveille et un piano bastringue, pas nécessaire d'envelopper, on est prêt à consommer de suite. Tous les line-dancers en piste s'il vous plaît ! Sept chansons sont co-écrites par la chanteuse dont le torturé "29 Nights" (pas une de moins...), le dansant "How Does It Feel To You" avec breaks et gimmick de guitare astucieux ou le rock'n'roll "Teardrops Teardrops". Retour au honky-tonk avec "Ol' Lonesome" et le succulent "I Feel A Heartache", une pincée de country-rock avec "Mixed Up Mess Of A Heart" (écrit par Merle Haggard et Tommy Collins en 1973) quant à "Chain Me", il semble tout droit échappé du répertoire de Dwight Yoakam dont elle a adopté le look au féminin, une certaine façon de se mouvoir et le chapeau sur les yeux. Une pierre précieuse qui brille de mille éclats, saisissez-là sans hésiter !
Auteur de ce commentaire:
Duvalex de Fécamp, 10 septembre 2001, avec son aimable autorisation.
Album paru le 20 octobre 1998
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Maverick

Cet album est tiré du film de Richard Donner, un western avec une belle histoire, de belles images, avec Mel Gibson et Jodie Foster, et bien sûr de la musique country.
On retrouve dans cet album Tracy Lawrence, Clint Black, Vince Gill, Carlène Carter (dont la mère, June Carter des Carters Sisters,  était aussi l'épouse de Johnny Cash), Patty Loveless, Waylon Jennings...
Le morceau "phare" de cet album est un des gospels les plus connus: Amazing Grace. Il est joué dans un rythme endiablé et chanté par un coeur comprenant, excusez du peu: Clint Black, James Garner, Mel Gibson, Faith Hill, Waylon Jennings, Kathy Mattea, Reba McIntire, Ricky van Shelton, Tammy Wynette et beaucoup d’autres.
Paru le 17 mai 1994
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




McCarters - The Gift

C'est effectivement un très beau cadeau que nous ont laissé ces 3 charmantes demoiselles que sont les McCarters. Ce sont 3 soeurs, et deux d'entres elles sont jumelles.
Leur apparition et leur célébrité furent très éphémères, le temps de parution de deux albums en 1988 (The Gift) et 1990 (Better Be Home Soon). Mais quels albums!
"The Gift", c'est du charme, de très jolies voix, une très belle musique qui vous accompagent tout au long de cet album.
Paru le 21 juin 1988
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Willie Nelson - Red Headed Stranger

Dans un reportage, Norah Jones indiquait non seulement que son artiste préféré était Willie Nelson, mais que son disque préféré était "Red Headed Stranger". Et je dois dire qu'elle n'a pas tort...
Avec cet album, le Texan Willie Nelson a consommé de façon magistrale sa rupture avec l'establishment de Nashville: n°1 des Charts avec le titre "Blue Eyes Cryin' In the Rain" de Fred Rose, avec en plus, disque de platine à la clé.
Mais, par rapport à certains disques où seuls un ou deux titres sont valables, là, tout est bon à prendre du début à la fin. Sa voix se marie extraordinairement bien avec le son si particulier de sa guitare. Et, si dans votre discothèque, vous ne devez posséder qu'un seul album de Willie Nelson, à coup sûr, ce devra être celui-là.
Paru en 1975 (version CD du 4 juillet 2000)
Voir aussi la page: Willie Nelson
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Willie Nelson - To All The Girls
Willie vient juste d'avoir 80ans quand cet album est sorti. Pour ce jubilée, il s'est entouré d'une pléïade de chanteuses plus charmantes, talentueuses et célèbres les unes que les autres: Dolly Parton, Wynonna Judd, Loretta Lynn, Alison Krauss, Emmylou Harris, etc.., sans oublier Norah Jones et sa fille Paula.
Paru le 15 octobre 2013
Voir aussi la page: Willie Nelson
Lien vers Amazon.fr pour cet album: vinyle, CD, MP3




Nitty Gritty Dirt Band - Will the Circle Be Unbroken
Les NGDB étaient au départ une sorte de jug-band hippie originaire de la côte Ouest, connu pour avoir abrité dans ses rangs le débutant Jackson Browne. En 1972, ces rednecks tentent leur chance à Nashville, suivant en cela les expériences de "retour aux sources" initiées quatre ans plus tôt par Dylan ("John Wesley Harding"), les Byrds ("Sweetheart of the Rodeo") ou les Flying Burrito Brothers de Gram Parsons.
Plutôt mal vus par les cow-boys gardiens du temple, à cause sans doute de leurs cheveux longs et de leurs accointances avec la frange turbulente de la jeunesse américaine, le groupe parvient néanmoins, via l'entremise de John McEuen le "banjo-picker" (et fin diplomate) de l'orchestre, à rencontrer quelques grands noms de la musique "Bluegrass" ou "Honky Tonk", tels que Mother Maybelle Carter, Earl Scruggs, Merle Travis (et sa voix chaude et profonde), Doc Watson, Roy Acuff et quelques autres ; soit la fine crème de la musique Country, Bluegrass et Honky-Tonk!
Le résultat donne ce triple album (maintenant sur un double CD)historique, qui devint rapidement disque d'or (un fait rare pour un triple disque). Le titre de ce chef d'oeuvre est emprunté à une fameuse chanson , "Will the circle be unbroken ?", qui symbolise le passage du flambeau depuis la veille génération jusqu'aux plus jeunes, sans que la flamme originelle ne soit troublée ... Cette chanson ouvre et ferme le disque et est interprétée par tout l'orchestre, ainsi que les femmes, enfants, et tous ceux qui trainaient dans les parages du studio ce jour-là. La suite est merveilleuse: répertoire impeccable emprunté à la tradition ou aux ténors du genre, depuis la sensible ballade "You are my flower" aux délires de banjo de "Honky Tonk Blues"en passant par les classiques "Orange Blossom Special" , "Honky Tonkin'", "Down Yonder" ou "Soldier's Joy". A noter quelques instrumentaux de toute beauté, tel ce curieux "The End of the World" (la fin du monde sous des arpèges harmonieux de banjo et de fiddle !), et une musique qui séduira sans aucun doute tous ceux qui sont tombés sous le charme de la B.O. du film "O'Brother" des frères Coen.
De plus, la réédition CD est remarquable, chaque instrument se détache magnifiquement d'un ensemble homogène de bout en bout, les voix sont superbes (en particulier celles de Merle Travis, Mother Maybelle et Doc Watson)et l'accompagnement est hautement inspiré. A l'arrivée, ce disque aurait pu avoir été enregistré en 1920, en 1940, ou même après 1972, tant il scintille comme un joyau intemporel.
Son succès entrainera d'ailleurs des suites bien moins inspirées, le Nitty Gritty Dirt Band ne retrouvant plus jamais la flamme de ce moment de magie (magie qui eut pour effet curieux de diluer ce groupe intéréssant dans la grande marmite de Nashville) ... en attendant, ce disque est tout-à-fait idéal pour les barbecues ou les longues et rêveuses ballades au coeur des montagnes bleues ...
Auteur de ce commentaire:
Jean Daniel Lheuillier de Bordeaux, 5 janvier 2004, avec son aimable autorisation.
Album original paru en 1972, version CD parue le 26 mars 2002
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Dolly Parton - The Love Album

Les plus belles ballades de Dolly Parton sont réunies dans cet album: Heartbreaker, Love Is Like A Butterfly, Coat of Many Colors, Jolene. Avec, bien entendu, l'incontournable Island In The Stream en duo avec Kenny Rogers, que l'on doit au talent des Bee Gees, et qui était en tête des charts de la pop en 1983.
Paru le 27 février 1989
Voir aussi la page: Dolly Parton
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici



Earl Scruggs & Friends

Earl Scruggs au banjo. C'est toujours un plaisir, surtout lorsqu'il est accompagné par des grands noms de la pop et du country tels que, entre autres: Elton John, Dwight Yoakam, Sting, Vince Gill, Rosanne Cash, Johnny Cash, John Fogerty...
Sur ce CD, on retrouve Foggy Mountain Breakdown remis au goût du jour et dans un train d'enfer par non moins de 11 musiciens poussant chacun leur solo, tous des "Bluegrass Men", tels que, entre autres, Glen Duncan, Vince Gill, Jerry Douglas, Randy Scruggs...
Paru le 28 août 2001
Voir aussi la page: Earl Scruggs & Family
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




Randy Scruggs - Crown of Jewels

Randy Scruggs fait tout dans cet album. Il chante, il joue de la guitare, et il l'a même produit. Mais il ne l'a pas fait tout seul, et cet album est coloré de toutes les teintes procurées par des invités comme Marie Chapin Carpenter, Travis Tritt, Emmylou Harris, Rosanne Cash, etc.
Vince Gill est là aussi. Mais il ne chante pas. Par contre, sa guitare électrique et la guitare acoustique de Randy font merveille dans "A Soldier's Joy".
Les vieux démons du Bluegrass se réveillent dans "Lonesome Ruben" avec Earl Scruggs, le père de Randy, et Jerry Douglas.
La reprise de "Wildwood Fower" avec Emmylou Harris et Iris DeMent est absolument géniale. On se croirait vraiment revenu à l'époque de la Carter Family. Et ce n'est pas Mother Maybelle qui est à l'autoharp, c'est Randy Scruggs lui-même.
Paru le 23 juin 1998
Voir aussi la page: Earl Scruggs & Family
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici




George Strait - 50 Number Ones

1982 - 2004: cet album retrace toute la carrière prolifique de George Strait. D'où son succès car il s'est retrouvé en tête des Charts. On y trouve tous ses tubes comme Right or Wrong (1984), All My Ex's Live In Texas (1987), If You Ain't Lovin' (1988), Love Without End Amen (1990), Heartland (1993), Check Yes or No (1995), Write This Down (1999), ainsi que 44 de ses chansons les plus connues. Cet album est indispensable pour tous les nouveaux venus à la musique Country, car George Strait est devenu un chanteur incontournable dans ce style de musique. Pour les autres, il faut bien de temps en temps remplacer les vieux disques usés... En bref, on ne se lasse pas d'écouter cet album aux mille facettes d'un chanteur qu'on ne présente plus, et qui a d'ailleurs ajouté un Award de plus à son palmarès en 2005, celui de "Musical Event Of The Year".
Paru le 5 octobre 2004
Lien vers Amazon.fr pour cet album: cliquez ici


Old Jack
11 février 2016