Old Jack - pages perso



Voici quelques photos prises lors de rencontres avec des personnalités ou des objets remarquables. Toujours dans les domaines de la musique country, du western et de la poudre noire.


 
The Henry Girls, ce sont trois frangines: Karen, Lorna et Joleen McLaughlin. Avec un patronyme comme celui-là, elles ne peuvent être qu'Irlandaises. Ce que l'on découvre d'ailleurs sur scène avec la harpe celtique ainsi que la sonorité dégagée par l'association fiddle-accordéon. Ce n'est pas de la Country-Music me direz-vous ? A mon avis, tout autant que ce que font certains artistes actuellement dans un registre prétendu tel. A ne pas oublier que la musique country tient ses sources en grande partie des immigrants irlandais. Pour en revenir à ce show, nos trois dames ont effectué une tournée de 14 concerts en Allemagne sous la houlette de Rainer Zellner et se sont arrêtées ce soir là, le 21 octobre 2017, au Salmen d'Offenburg.
The Henry Girls, ce sont trois voix tellement belles, harmonieuses et parfaites qu'elles peuvent se permettre une instrumentation très discrète: harpe celtique, fiddle, accordéon, ukulélé et piano. Le premier morceau de leur répertoire était d'ailleurs a capella. Répertoire "Irish, Americana, Folk", avec une petite touche de jazz et une très agréable interpétation de "Boogie Woogie Bugle Boy" à la Andrew Sisters.
A Offenburg, nos trois soeurs n'ont pas été trop dépaysées: la météo excécrable leur a rappelé leur belle, verte et... pluvieuse Irlande !
 

Photo: Manitoba Soul, avec leur aimable autorisation  

M. Soul (ou Marcel Soulodre) lors de son show «Folk, Country, Rock 'n Roll, Blues Américain» du 19 août 2015 à la Salle des Corporations de Haguenau. La salle était comble et Marcel y a obtenu un franc succès.
Marcel Soulodre est canadien. Il est originaire de Saint Boniface, un quatier de Winnipeg, la capitale de la province du Manitoba.
Après une carrière musicale fructueuse au Canada, il s'installe en 2009 près de Strasbourg, d'où il rayonne vers toute l'Alsace, la Forêt Noire et la Suisse.
Musicalement, il a de nombreuses cordes à sa guitare: quand il est tout en noir: c'est un show «Wanted Man» en hommage à Johnny Cash. Ou bien, ce sont des airs américains: «American Songs» quand ce n'est pas du Rock 'n Roll où il excelle...
Le 26 juillet 2015, il se retrouve sur la scène du Festival de Craponne sur Arzon en compagnie de son équipe de choc: Jonathan Haessler à la batterie, Philippe Laiss à la basse et Jean-Paul Distel à la basse et au dobro. Et la aussi, le succès est au rendez-vous.
 

 
John Lowell (au centre) nous arrive tout droit de Livingston, dans le Montana. Il a fait partie des artistes qui ont participé, le 16 mai 2015, au 13e Festival Bluegrass de Bühl, organisé par Walter Fuchs (à gauche) et la ville de Bühl. Musicalement parlant, j'adore ce qu'il fait: sa musique est très poétique et colle très bien avec le timbre de sa voix que j'apprécie beaucoup. Une des rares voix masculines de la Country que je reconnais d'ailleurs de suite (avec Willie Nelson, bien sûr...)
 

 
A gauche, Kristy Cox, et, à droite, Travis List, venus tout droit de la lointaine Australie dans le cadre de leur tournée européenne. Ils se sont arrêtés le 29 juillet 2014 dans une petite salle de Surbourg pour une soirée Bluegrass très sympathique organisée par notre troubadour alsacien Serge Rieger. Serge Rieger qui a assuré la première partie de ce spectacle en compagnie de son fils Virgil, et qui organise aussi depuis plusieurs années déjà «Bluegrass en Alsace» à la Maison Rurale de l'Outre-Forêt de Kutzenhausen.
 

 
The Toy Hearts, groupe familial britannique, lors du 9e Festival Bluegrass de Bühl le 14 mai 2011. A gauche, et qui nous surveille, le père: Stewart Johnson (banjo, dobro) et ses 2 filles Sophia (chant, guitare) et Hannah (chant, mandoline). Ils étaient accompagnés sur scène par Howard Gregory (fiddle) et par Tom Bull (contrebasse). De la musique acoustique donc, teintée de Western Swing (moi, j'adore), apportant cette touche d'originalité chère à Walter Fuchs, organisateur de ce festival.
 
 
Albert Lee lors de son show annuel habituel avec son fidèle groupe les Hogan's Heroes au Gasthof Ochsen de Sinzheim, juste de l'autre côté du Rhin, le 16 mars 2011. Albert Lee est britannique. C'est un virtuose de la guitare électrique, et il s'est fait un nom outre atlantique où il a joué pour bon nombre de stars de la country tels que Emmylou Harris, Ricky Skaggs, Dolly Parton, Earl Scruggs, etc...
 

 
Valérie Smith lors de son show au Salmen d'Offenburg le 10 octobre 2013. Elle y apparaît avec une toute nouvelle formation 100% féminine, les Liberty Pike Girls. Et, comme d'hab, elle nous montre une forme physique époustouflante (on dit même que c'est une bombe atomique sur scène), sans pour autant affecter ni le timbre ni la qualité de sa voix. Elle est originaire de Kansas City et c'est une des grandes dames du Bluegrass.
 
Marie Dazzler lors de la soirée country qu'elle a animée le 31 mars 2007 à Bining en Lorraine en compagnie de son groupe Cow Boy Deluxe. Lors de cette soirée, elle nous a apporté directement de Marseille le chaud soleil du midi, réchauffant du même coup la météo hivernale régnant ce soir-là à Bining. Pour en savoir plus sur cette artiste, allez voir la page que je lui ai consacrée sur ce site.
 
 
La célèbre mitrailleuse Gatling sur le stand d'un exposant lors du salon IWA de Nürnberg le 14 mars 2010.
 


 
 
Walter Fuchs (au milieu), invité de Marion Lacroix (à droite) lors de la diffusion en direct de son émission «Country Roots» du 5 avril 2008 dans les studios de Radio Arc-en-Ciel. Emission consacrée au 6e Festival Bluegrass de Bühl, festival organisé par Walter Fuchs et la ville de Bühl. Walter Fuchs, ce sont aussi tout au long de sa carrière d'innombrables émissions country hebdomadaires sur plusieurs postes périphériques allemands. Sa grande compétence en la matière lui a valu le titre de "Pape de la Musique Country". Dans mon site, allez voir la biographie que je lui ai concoctée.
 


 
Un des podiums de la 22e Rencontre de Tir aux Armes anciennes de Schwäbisch Hall du 2 septembre 1990 où ont participé quelques 360 tireurs venus de 6 pays d'Europe. Ce podium est celui de la discipline "Révolver à percussion" disputée par une soixantaine de tireurs. Au milieu,  Médaille d'Or: Michael Gröger de Hamburg. A gauche,  Médaille d'Argent: votre serviteur. A droite,  Médaille de Bronze: identité du tireur perdue corps et bien. Le révolver que je porte au ceinturon est celui avec lequel j'ai décroché cette médaille (photo de droite).
 
26 ans plus tard, le 3 septembre 2016, j'ai réédité cet exploit: médaille d'argent au révolver à percussion lors de la 48e édition de cette rencontre de tir.
 


 
Il y a 26 ans, Jörg (à gauche) et moi faisions partie de la même bande de copains. Les copains se font plus rares, mais lui et moi, nous nous rencontrons régulièrement tous les ans à Schwäbisch Hall, et ça fait vraiment plaisir d'être ensemble sur le podium. Et puis, c'est normal que Jörg soit premier: Best, son nom de famille, veut bien dire: le meilleur...
 
Mais Schwäbisch Hall, c'est aussi toute une ambiance avec un campement tradition qui dure toute la semaine précédent la compétition, une quarantaine de boutiques, et bien sûr de la musique country à gogo. Allez voir la page de mon site pour retrouver cette ambiance.


Photos: Old Jack
Mise en page: 21 décembre 2014
Mise à jour: 31 octobre 2017
 
Old Jack
31 octobre 2017