Linda Jacob Alain Lustig David Adrian Philippe Laiss

Old Jack - pages perso

Linda Jacob et les Road Riders
Qui est qui? Chatouillez-les avec la souris...

Linda est une petite fille "bien de chez nous" puisqu'originaire de Goersdorf (c'est juste à côté de Woerth).
C'est vers 13-14 ans que Linda a commencé à jouer à la guitare, mais sans prédilection particulière pour la musique country.
Le virus de la country, il a été "choppé" avec la Line Dance au Country Club de Betschdorf: Fernand, dit "Superman" est son père spirituel.
A 15-16 ans, Linda fait ses premières armes dans la Country Music avec Moving, groupe hillbilly toujours présent avec son chariot dans les camps western du coin.

La formation d'un groupe musical, c'est une symbiose de personnalités, d'individualités, de caractères différents ayant une passion commune.
C'est une "sauce" qui prend ou qui ne prend pas.
Avec Linda et les Road Riders, elle a pris très vite. Jugez-en plutôt:

Les Road Riders existaient déjà depuis quelque temps lorsque Linda Jacob les a rejoint. Et le baptême du feu, c'est à dire la toute première apparition en public de Linda avec ce groupe, c'est à Trévillers, dans le Doubs, lors du Franch Country Festival en août 1999. Avec tout le trac que cela comporte.
Mais Linda Jacob sur scène, c'est de la vivacité et de l'entrain qui vous captivent dès les premières mesures. Et la qualité d'interprétation de Linda et de ses partenaires est telle qu'elle ne passe pas inaperçue aux yeux d'un journaliste d'Antenne 2 qui les remarque. Conséquences: le projet de voyage aux States dont rêvait le groupe s'est concrétisé l'année suivante, accompagné d'une armada de techniciens et de cameramens de télévision. Résultat: l'immense joie de pouvoir jouer sur les planches de Nashville et de Las Vegas, et avec, à la clé, le reportage dans l'émission "Envoyé Spécial" diffusé au niveau national.

Pour Linda et les Roadriders, leur rencontre a été un déclic. D'autres rencontres ont été tout aussi importantes dans la vie de ce groupe. En particulier, la rencontre avec Becky Hobbs.
Mais qui est Becky Hobbs? C'est la marraine et la mère spirituelle du groupe.
Mais encore? C'est une chanteuse country, originaire de l'Oklahoma, qui mélange belles ballades et chansons d'un rythme plus enlevé.
C'est aussi une "songwriter" qui a écrit entre autres pour Loretta Lynn, Emmylou Harris et Glen Campbell. En 1994, elle remporte le titre d'Artiste Féminine de Country Music de l'année.
C'est dans une tournée en France qu'elle a "embauché" le groupe Road Riders comme orchestre de musique country pour l'accompagner dans son show.

Mais leur collaboration ne s'est pas arrêtée là: Becky Hobbs et les Road Riders se sont liés d'amitié et Becky a participé à l'élaboration de l'album "This Night Is Ours" ().
On retrouve dans cet album de style New Country la patte de Becky Hobbs, une dose de Wynona, artiste préférée de Linda, le tout formant un mélange de rythmes variés, allant du honky tonk aux ballades très savoureuses où les voix de Linda et de Philippe forment une véritable symbiose avec le talent instrumental du reste de l'équipe.

Le résultat et le succès obtenus se passent de commentaires: l'album "The Night is Ours" a obtenu le prix du "Meilleur Album de l'Année" lors des premiers "French Country Music Awards" (FCMA) decernés à Lyon le 28 octobre 2003.

Mais comme le talent est toujours récompensé, Linda Jacob et les Roadriders se sont vus attribués 2 Awards supplémentaires lors de l'édition 2004 de ces FCMA:
- Meilleure Chanson Française avec: "I Already Do" ()
- Meilleur Duo Français: Linda Jacob et Vicky Layne

En 2004, les Road Riders se sont attaqués à un grand chantier: forts du succès de leur premier album et de leur audience, ils se sont lancés dans la création d'un 2e album.
Celà a commencé par 2 jours d'enregistrement dans une cave froide et humide... suivis d'enregistrements, de mixage, de corections, de peaufinage... Et ce, tous les soirs et tous les week-ends, pendant 7 mois, chez Philippe, l'informaticien "Mac" du groupe.
Le résultat s'appelle "Dark" et il est à la hauteur du travail accompli. On a déjà compris que l'une des devises des Roadriders, c'est de faire ce qu'ils ont envie de faire. Cette devise a déjà été appliquée dans leur premier album, et, dans "Dark" ils se sont surpassés en brisant des tabous et en allant à l'encontre de quelques idées préconçues, ce qui ne gâche absolument rien à la beauté de l'album, tout au contraire. Il a fallu oser, et ils l'ont fait, et même très bien fait.

L'album "Dark" est partagé en deux: une première partie avec de la new country et des morceaux inspirés entre autres de Marie Chapin Carpenter et de Keith Urban, mais bien sûr accomodés à la sauce Roadriders. Sans oublier la marraine du groupe Becky Hobbs et son époux Duane Sciaqua qui sont à l'origine de "Eye Of A Storm".
La seconde partie de cet album - et c'est là l'originalité - est chantée en français. On est d'abord surpris, puis agréablement surpris. On écoute, puis on réécoute. C'est beau, et merci aux Roadriders d'avoir osé.
Sur quelques morceaux de l'album, en paticulier le très beau "Globetrotter" () on entend une pedalsteel, avec le spécialiste de cet instrument, celui qu'on ne présente plus: Lionel Wendling. Il a déjà joué aussi bien aux States qu'en France avec les plus grands tels que Roy Accuff, Jerry Douglas, Charlie McCoy, Eddy Mitchell...

La genèse d'un album, c'est un travail de longue haleine, émaillé de difficultés et de petites anecdotes telles celle-ci: Le morceau "Pourquoi je cours" () était là, avec paroles et musique. Mais pas moyen de trouver la bonne orchestration, le bon enchaînement musical, la bonne sonorité qui accroche. Au bout de deux jours de recherche, la révélation a surgi du groupe. Puis après un petit peaufinage, c'était l'euphorie. Le résultat: il faut l'écouter sur leur nouvel album ou dans un de leurs concerts.

Linda Jacob et Philippe Laiss sont venus présenter leur nouvel album "Dark" dans l'émission Free Country du 15 février 2005. Et là, ils ont pu nous montrer l'étendue de leur talent en nous interprétant des extraits de cet album en direct, avec pour tout instrument deux guitares acoustiques, sans aucun amplificateur ni gadget électronique. Linda s'est rappelée de sa jeunesse dans le chariot des Moving...

On a vu évoluer Linda Jacob et les Roadriders un peu partout: en Suisse, en Italie, en France, et, bien entendu en Alsace, leur terre natale.
Car il faut voir Linda Jacob sur scène: d'emblée, sa vivacité, son énergie ainsi que le rythme et la qualité d'interprétation de ses partenaires font qu'une soirée avec les Road Riders est toujours une réussite et reste inoubliable.

Fiche d'identité:
Orchestre Country, avec:
 
Linda Jacob
(vocal, guitare acoustique)
25 ans, avec une petite Shirley Wynona née en 2003
 
Philippe Laiss
(vocal, guitare basse)
39 ans, célibataire
Particularité:
L'informaticien "Mac" du groupe
 
Alain Lustig
(vocal, guitares acoustique et électrique)
42 ans, 1 enfant
Particularité:
Toujours à la recherche du "son parfait"
 
David Adrian (percussions)
31 ans, marié
 
Linda Jacob aujourd'hui...
 
...et ses débuts avec Moving
 
Becky Hobbs,
la marraine du groupe
 
Lionel Wendling,
special guest de l'album "Dark"

Les Roadriders en concert à Haguenau
(2005)
 

Linda Jacob au Powwow de Seinbourg
(2009)
 
Le groupe Roadriders s'est dissout en juillet 2010. On ne les verra donc plus sur scène, et leur site web n'existe plus. Il nous reste leur 2 albums, ainsi que cette page pour nous souvenir d'eux.
 
Publié le 16 mai 2004 - Mise à jour: 19 janvier 2012
Logo & extraits musicaux: Roadriders
Photos: Roadriders, Lionel Wendling, Yza et Old Jack

Old Jack
19 janvier 2012